mercredi 30 décembre 2015

Soupe au chou, calamars, tofu soyeux et son d'avoine

Une recette de mon lapin malin aime les carottes bio, marrant ce nom de blog !!!



Verdict : Il n'y a que moi qui ait aimé, ma famille a trouvé ça bof bof !!! Il m'en reste beaucoup, je vais la congeler.

Ingrédients :


  • 356 g  d'anneaux de calamars surgelés
  • 1 kg de chou blanc 
  • 2 litres d'eau,
  • 2 c à s de son d'avoine bio 
  • 6 grosses c à s de tofu soyeux bien égoutté 


Épices :

  • grosse pincée de curcuma (facultatif)
  • grosse pincée de curry en poudre
  • grosse pincée de muscade
  • pincée de piment de Cayenne en poudre 


Réalisation :


Sortir les anneaux de calamars du congélateur une heure avant de commencer la recette.

Couper le chou en quartiers.

Dans un grand saladier, l'émincer finement de préférence avec une mandoline.

Dans une cocotte, le cuire à sec 3 minutes à feu vif, avec les épices. (curcuma, curry, muscade, piment de Cayenne). Remuer avec une cuillère en bois.

Verser deux litres d'eau. Porter à ébullition et baisser le feu.
Couvrir et laisser cuire de 20 à 30 minutes.

Pendant ce temps, découper les anneaux de calamars en petits cubes.

Après la cuisson, ajouter le tofu soyeux et le son d'avoine.

Mixer avec un mixeur plongeant.

Ajouter le calamar.

Laisser la cocotte sur la plaque de cuisson chaude pendant quelques minutes.

Servir très chaud, parsemer d'un peu de piment doux ou de cayenne.

samedi 26 décembre 2015

Bâtonnets moelleux poivrons et basilic, sauce câpres parmesan

Des petits bâtonnets super bon que j'ai servi à mon apéritif dînatoire du réveillon de Noël. Recette trouvée chez Eryn folle cuisine.

Verdict : très très bon, facile à faire et la sauce hummm !!!



Pour une vingtaine de bâtonnets

Ingrédients :

Les bâtonnets :

  • 2 oeufs
  • 125 g de yahourt brassé 0% 
  • 150 g de farine d'orge mondé
  • 5.5 g de levure chimique ( 1/2 sachet )
  • 10 g d'huile d'olive
  • 15 g de basilic surgelé
  • 5 g de sel
  • Poivre
  • 1 pincée de bicarbonate
  • 2 gros poivrons rouges
  • 1 oignon
  • 25 g de parmesan râpé


La sauce légère aux câpres :

  • 100 g de fromage blanc 0% (1 pot individuel) ou 1 yaourt nature
  • 20 g de câpres égouttées
  • 10 g de parmesan râpé
  • Poivre


Réalisation :

Préparer les bâtonnets moelleux légers :

Détailler les poivrons et l'oignon en mini-dés. Les faire revenir 5-10 minutes dans une sauteuse anti-adhésive à découvert. Réserver. Huiler (huile d'olive) et fariner un moule rectangulaire (ou carré) ou prendre un moule en silicone. Préchauffer le four à 175°C.

Dans un saladier, mélanger le yahourt brassé avec le basilic surgelé, l'huile d'olive, le sel et le poivre. Ajouter les oeufs, fouetter, ajouter la farine, la levure chimique, le bicarbonate, fouetter de nouveau. Ajouter les dés de légumes refroidi, mélanger afin d'homogénéiser.

Verser la préparation dans le moule, lisser à la spatule et parsemer de parmesan râpé. Enfourner à 175°C pour 30 minutes. Démouler à l'envers sur une grille, retourner sur un plat et laisser totalement refroidir.

Préparer la sauce légère :

Mixer le fromage blanc, les câpres bien égouttés, le parmesan râpé et le poivre (ne pas saler, les câpres et le parmesan l'étant suffisamment). Verser dans un petit ramequin.

Service :

Découper le grand rectangle refroidi en bandes pas trop large (les miennes le sont un peu trop). A servir avec la sauce légère dans laquelle on trempera très légèrement les fins rectangles au moment de déguster.


vendredi 25 décembre 2015

Petits bavarois au goût Bounty

Petit dessert du réveillon de Noël, recette trouvée chez une plume dans la cuisine

Verdict : Wahouuu, un vrai délice qui rappelle vraiment le Bounty




Ingrédients :

160 g de biscuits spéculoos ou sablés IG bas
60 g de beurre fondu
200 ml de lait de coco (IG 40)
60 g de coco râpée (IG 35)
25 g de fructose
2 feuilles de gélatine
3 blancs d’oeuf
100 g de chocolat noir (IG 25)
10 cl de crème liquide

Réalisation :

Faire la base : Écraser finement les biscuits avec le beurre mou (à l’aide d’un mixeur, d’un blender ou d’une cuillère). Poser chaque cercle sur une assiette. Tapisser le fond de chaque cercle avec les biscuits mixés. Mettre au frais le temps de préparer la suite. (j'en mettrais un peu moins la prochaine fois car j'ai trouvé la base un peu épaisse)



Préparer la mousse au coco : Faire ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide.
Dans une casserole, faire tiédir le lait de coco avec le fructose, puis y ajouter les feuilles de gélatine égouttées. Mélanger jusqu’à ce qu’elles soient complètement fondues. Laisser refroidir.

Battre les blancs en neige. Ajouter le lait de coco tiède aux blancs en neige et mélanger délicatement. Incorporer le coco râpée. Verser cette mousse sur les biscuits mixés jusqu’au 3/4 du cercle. Laisser reposer 2 à 3 h au réfrigérateur, afin que la mousse durcisse.



Faire la crème au chocolat : Vérifier que la mousse coco est bien ferme. Faire bouillir la crème liquide, puis la verser sur le chocolat cassé en morceaux dans un bol. Couvrir et attendre 5 mn. Bien mélanger pour que ce soit homogène.Verser cette crème refroidie sur la mousse, et laisser reposer vos petits bavarois au moins 4 heures au réfrigérateur avant de servir.



vendredi 18 décembre 2015

Omelette roulée au thon, poivrons, et fromage

Une petite recette trouvée sur recettes du monde, facile, pour emporter le midi dans la gamelle.






Ingrédients :


  • 8 œufs
  • 10 cl de crème de soja ou crème liquide
  • 70 g de comté râpé ou autre fromage râpé
  • 1 boîte de thon au naturel (140 g)
  • Persil, ciboulette
  • Sel, poivre
  • Ajouter des poivrons ou autres légumes (facultatif)



Réalisation :

Commencer par cuire vos poivrons (j'ai pris des poivrons congelés) dans une poêle anti adhésive avec éventuellement une cuillère d'huile d'olive.

Préchauffer le four à 180°.

Dans un bol, émietter le thon bien égoutté, ajouter les œufs, la crème de soja, les herbes, le sel et le poivre et les légumes choisis éventuellement. Mélanger le tout. 

Prendre une plaque à gâteau roulé, mettre un papier sulfurisé à l'intérieur et verser la préparation. Étaler régulièrement.



Mettre au four pour 15/20 minutes. (tout dépend de votre four)

Sortir du four, mettre le comté râpé sur toute la surface de l’omelette.



Rouler l’omelette soigneusement.

Mettre l’omelette roulée sur un plat de service et l'accompagner de légumes ou de salade verte.

Peut se manger froid ou chaud. 






mercredi 16 décembre 2015

Rougail d'encornets

Une recette trouvée chez gourmandise sans frontières

Verdict : Très très bon, le mari en a pris deux fois !!!! A refaire avec un peu plus de piment.





Pour 4 personnes

Ingrédients :


  • 1 kg de lamelles d’encornets
  • 1 grosse boîte de tomates concassées
  • 1 cuillère à soupe de concentré de tomates
  • 1 cuillère à café de fructose
  • 2 oignons
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 1 branche de thym
  • Du piment en poudre ou frais (J'ai mis du piment de Cayenne fort !!!)
  • Un peu de gingembre (facultatif)
  • Sel & poivre


Réalisation :

Rincer les lamelles d’encornets sous l’eau.

Peler et émincer les oignons. Les faire revenir dans un faitout avec l’huile d’olive. Ajouter l’ail, les tomates, le concentré, le fructose, la branche de thym, le piment et le gingembre, saler et poivrer. Laisser mijoter un vingtaine de minutes.

Couper les lamelles d’encornets en morceaux. Les ajouter au rougail et faire cuire 5 à 7 minutes en remuant de temps en temps.

Rectifier l’assaisonnement (poivre & sel) si nécessaire.

Servir avec du riz Basmati.




dimanche 13 décembre 2015

Bûche glacée ananas et chocolat

Recette trouvée chez cuisine journal des femmes

Verdict : bon, mais je trouve qu'on ne sent pas assez l'ananas, peut-être en la faisant avec de l'ananas frais ça aurait plus de goût !!!! (Nous allons essayer de la manger sans être glacée, peut-être sera-t-elle plus parfumée)




Ingrédients :

Insert chocolat :

  • 50 g chocolat noir
  • 50 g sucre glace de fructose
  • 1 jaune d’œuf
  • 15 cl crème liquide


Dacquoise au chocolat :

  • 1 blanc d’œuf
  • 30 g sucre glace de fructose
  • 15 g poudre d'amande
  • 5 g crème d'orge
  • 2cuillères à café de chocolat amer (Van Houten)
  • 1 pincée sel


Mousse ananas :

  • 1 boîte ananas en tranche (500 g) ssa
  • 5 feuilles gélatine
  • 25 cl crème liquide
  • 70 g sucre glace de fructose


Coque chocolat :

  • 50 g chocolat noir


Réalisation :

L'insert chocolat :

Commencer par réaliser l'insert qui doit durcir au congélateur Faire fondre le chocolat au bain-marie. Fouetter la crème en chantilly ferme avec la moitié du sucre glace de fructose. Fouetter le jaune d’œuf avec le reste de sucre glace de fructose. Y ajouter le chocolat fondu. Mélanger. Incorporer délicatement la chantilly. Mélanger. Verser dans un moule à bûche ou un moule à cake tapissé de papier sulfurisé. Placer au congélateur pour solidifier. (au moins 2 heures)

La dacquoise :

Pendant ce temps, préchauffer le four à 180°. Monter le blanc d’œuf en neige ferme avec le sel. Dans un saladier, mélanger le sucre glace de fructose, la poudre d'amande, la crème d'orge et le cacao. Verser en pluie sur le blanc d’œuf et mélanger très délicatement. Verser dans un moule à cake (aux dimensions quasi identiques à l'autre). Cuire 15/20 min. Laisser refroidir.

La mousse ananas :

Tremper la gélatine dans de l'eau froide. Mixer les rondelles d’ananas en purée (garder 2 tranches). Tiédir 3 cuillères à soupe du jus d'ananas (en boîte) et y mettre la gélatine essorée. Incorporer la purée d'ananas. Mélanger. Monter la crème en chantilly ferme avec le sucre glace de fructose. Y ajouter la purée d'ananas  et les morceaux d'ananas des deux tranches réservées et mélanger très délicatement.

Montage de la bûche : 

Sortir l'insert du congélateur et le démouler, le poser sur un plat assez long pour ne pas le casser. Retapisser le moule de papier sulfurisé. Y verser les 3/4 de la mousse d'ananas. Placer l'insert chocolat en appuyant. Verser le reste de mousse ananas. Poser le biscuit, appuyer un peu pour qu'il adhère à la mouse. Couvrir votre moule à bûche avec un film alimentaire et mettre au congélateur pour toute la nuit.

Pour finir :

Pour la coque en chocolat, le jour même, faire fondre le chocolat noir. Réaliser un cornet en papier pour y verser le chocolat. Démouler la bûche (la laisser au congélateur) et récupérer le moule pour y découper la bonne taille de papier sulfurisé. Placer ce papier sur un plan de travail et avec le cornet dessiner les contours du papier et des lignes horizontales et verticales en chocolat. Placer délicatement ce papier sur le moule et laisser refroidir. Au bout de 30 min, retirer délicatement le papier du chocolat et placer la coque sur la bûche. (le mien était trop petit pour aller sur le contour de la bûche, mon papier s'était un peu replié !!! alors je l'ai posé à l'envers.)








Le moule à bûche que j'ai utilisé

Bûche mousse chocolat/caramel et insert crème brulée

J'ai trouvé cette recette sur le site de la cuisine de Karinette. Cette recette m'a parue très bonne.

Verdict : Ce sera ma bûche pour Noël, c'est franchement très bon. A été élu à l’unanimité par la famille.



 Ingrédients :

Pour la crème brûlée (insert) :
  • 10 cl de lait
  • 15 cl de crème fraîche liquide 
  • 45 g de fructose
  • 3 jaunes d'œufs
  • 1,5 feuille de gélatine
  • 1/2 gousse de vanille

Biscuit  :

  • 3 œufs
  • 50 g de fructose
  • 100 g de farine d'orge mondée
  • 50 g de noisettes concassées ou d'amandes concassées


Ingrédients pour la mousse caramel chocolat :
  • 200 g de chocolat caramel ou chocolat noir et caramel liquide maison
  • 20 g de lait
  • 250 g de crème liquide
  • 1 feuille de gélatine

Réalisation :


Pour la crème : 

Mettre la gélatine dans de l'eau froide pendant 10 min. Dans une casserole faire chauffer le lait et la crème avec le gousse de vanille fendue et grattée. Puis dans un saladier battre les jaunes d'œufs avec le fructose jusqu'à que le mélange devienne mousseux. Lorsque le lait est à ébullition, verser sur les jaunes puis mélanger. Remettre le mélange sur le feu et faire épaissir en fouettant vigoureusement (5 min).     
 Incorporer la gélatine, égouttée et essorée dans la crème. Laisser refroidir. Verser la crème dans un insert de votre choix (ou comme moi dans le moule à bûche). Mettre au congélateur pendant 1 h mini.

Pour le Biscuit :

Préchauffez votre four à 180°C (th.6). Dans un saladier, battez les blancs d’œufs et le fructose jusqu’à obtention d’une meringue, votre préparation doit faire le «bec d’oiseau». Incorporez les jaunes d’œufs aux blancs en mélangeant délicatement à la spatule. Ajoutez ensuite la farine tamisée et mélangez toujours délicatement.

Mettre un papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie. Versez la pâte dessus puis étalez avec une grande spatule inox en prenant appui sur le bord. Saupoudrez la surface noisettes concassées (ou d'amandes concassées) et faites cuire 10 à 12 minutes à 180°C (th.6). Démoulez quelques minutes après cuisson et surtout avant refroidissement complet du biscuit.


Préparer la mousse caramel chocolat :

Faire tremper la gélatine dans l'eau froide pendant 10 min. Puis dans un bol faire fondre au micro onde ou au  bain-marie,  le chocolat caramel avec le lait, mélanger bien pour le lisser. Ensuite incorporer la gélatine essorée et mélanger pour la faire dissoudre.
Monter la crème liquide bien froide en crème fouettée.
          
 Incorporer délicatement le chocolat fondu à la chantilly. 

Sortir votre moule à bûche du congélateur, et démouler délicatement l'insert crème brûlée sur un plat (assez long pour ne pas le casser car c'est très fragile)

Montage de la bûche :

Verser les 3/4 de la mousse caramel/chocolat dans le moule à bûche, déposer l'insert de crème brûlée au centre, (l'enfoncer légèrement dans la mousse) et recouvrir le tout du restant de mousse chocolat/caramel. Bien lisser la surface. Au couteau tranchant, découper une bande de biscuit aux dimensions de votre moule à bûche et déposez-la sur la mousse. Appuyez légèrement un peu pour la faire adhérer. Déposez le tout au congélateur pour 2 h minimum.
Le jour de la dégustation :

Sortir la bûche du congélateur et la démouler sur un plat rectangulaire. La mettre au réfrigérateur pendant quelques heures afin qu'elle décongèle tout doucement. Au moment de servir décorer votre bûche suivant votre inspiration.

Décor proposé par la cuisine de Karinette :

- 100 g de chocolat noir
- feuille de rhodoïd
- douille n°2 et poche à douille

Faire fondre de chocolat au bain marie puis dessiner (dresser) la dentelle sur une feuille de rhodoïd à l'aide d'une poche à douille et douille lisse diamètre n°1 ou d'un cornet papier. Déposer dans la feuille délicatement dans le moule à bûche et laisser cristalliser environ 1 heure.
Au moment de servir déposer délicatement le décor en chocolat ôter la feuille de rhodoid (attention doucement pour ne pas casser le décor). Voir sur son site les photos du décor.






dimanche 29 novembre 2015

Roulé aux pommes crème au caramel beurre salé

Je continue mes essais pour Noël, j'ai trouvé cette recette sur le groupe cuisine companion de FB.

Verdict : Très bon mais ça ne sera pas mon dessert de Noël !!!! Autre essai dimanche prochain.




Ingrédients : entre parenthèse les ingrédients pour ceux qui veulent la faire non IG bas

Crème caramel beurre salé :

  • 50 g de fructose (100 g de sucre en poudre)
  • 65 g de beurre
  • 250 g de mascarpone 
  • 125 g de crème liquide
  • 3 g de fleur de sel


Biscuit croustillant : (ma recette) NE PAS FAIRE POUR RESTER IG BAS

  • 1/2 plaque de chocolat noir au quinoa soufflé* 
  • 35 à 40 g d'amandes hachées caramélisée*


(Biscuit croutillant la recette originale :) NE PAS FAIRE POUR RESTER IG BAS

  • 52 g de chocolat à pâtisser au lait
  • 35 g d'amandes hachées
  • 96 g de perles craquantes de chocolat (type Maltesers)
  • 17 g de riz soufflé

Pommes :

  • 3 Reines de Reinettes, (ou autres pommes acidulées se tenant bien à la cuisson)
  • 1 C. à S. de fructose (2 càs de sucre en poudre)
  • 25 g de beurre


Biscuit Génoise : 

  • 3 œufs entiers + 1 jaune
  • 45 g de fructose (90 g de sucre en poudre)
  • 50 g de farine d'orge mondé (50 g de farine T45 tamisée)
  • 25 g de crème d'orge (25 g de Maïzena)
  • 1 pincée de sel



Réalisation :

Crème caramel :

Faire bouillir la crème.
Cuire le fructose avec 1 càs d'eau pour faire un caramel blond
Déglacer avec la crème chaude.
Ajouter le beurre et la fleur de sel.
Lorsque le caramel arrive à 45°C le verser sur le mascarpone (préalablement battu dans un robot style KitchenAid il faut que votre bol supporte la chaleur du caramel !!!) et mélanger le tout vitesse 1 ou 2 jusqu'à ce que tout soit bien mélangé. Transvaser dans un saladier et mettre au réfrigérateur pour que la crème durcisse.


Biscuit croutillant (ma recette) Si vous voulez rester IG BAS ne pas le faire

Faire fondre le chocolat au micro-onde ou au bain marie, lorsque celui-ci est bien fondu, mélanger les amandes hachées caramélisées. Verser le tout sur une assiette préalablement garnie d'un papier sulfurisé et mettre au réfrigérateur pour que cela durcisse.






(Biscuit croustillant recette originale) Ne pas faire pour rester IG BAS
Torréfier les amandes hachées.
Mélanger le riz soufflé et les amandes hachées torréfiées.
Ajouter le chocolat fondu, bien mélanger jusqu'à cristallisation.
Ajouter les perles de chocolat craquantes.)

Pommes :

Pelez et coupez les pommes en lamelles assez épaisses, pour qu’elle tiennent après cuisson.
Les faire cuire et caraméliser très légèrement avec le beurre et le fructose dans une poêle sur feu moyen.
Réserver à plat sur une assiette. (Gardez 4 ou 5 beaux quartiers pour la déco)


Biscuit Génoise :

Séparez les blancs des jaunes. Battez les 4 jaunes avec le fructose dans un cul de poule. Pendant ce temps montez les 3 blancs en neige avec la pincée de sel.
Ajoutez délicatement à la maryse les blancs montés au mélange jaunes/sucre. Ensuite versez en pluie la farine d'orge mondé et la crème d'orge. Soulevez bien pour mélanger sans faire retomber les blancs.
Étalez la pâte sur une plaque à pâtisserie sur laquelle vous aurez mis une feuille de papier sulfurisé (qui dépasse un peu…ça aide…)

Mettre au four chaud pour 10 minutes à 180° (chaleur tournante) – Dès la sortie du four retournez la plaque sur un torchon propre humide.

Enlevez la plaque. Attendez quelques minutes, puis mettez le côté qui a du papier sulfurisé sur le torchon (on retourne tout simplement…et on garde le papier sulfu). Roulez avec le torchon assez serré. Laissez refroidir sur une grille.

Montage :

Déroulez la génoise, enlevez le torchon, puis décollez doucement le papier sulfurisé sans pour autant l’enlever.

Étalez à la spatule la crème au caramel, Alignez les lamelles de pommes, puis roulez en vous servant du papier sulfurisé. (j'ai oublié de faire la photo !!!)

Pour la déco :

Mettez les quartiers de pommes réservés, puis de petites quenelles de crème au caramel (ou comme moi badigeonner tout le roulé de crème caramel), ou décorez avec une poche à douille…Mettez au réfrigérateur pour au moins 4 à 5 heures. Au moment de servir parsemez le dessus avec les morceaux de croustillant au chocolat.



Calamars au chou et tomates

Une autre recette de calamars pour changer des calamars à la catalane, recette trouvée chez marmiton
Recette légèrement modifiée, dans l'originale il y avait des carottes mais impossible pour un repas PL !!!!

Verdict : Franchement bon, je mettrais un peu plus d'épice la prochaine fois.




Ingrédients :


  • 2 blancs de seiche ou 200 g de calmar
  • 1/2 de chou vert
  • 1 boîte de  tomates (ou 4 tomates fraîches en saison)
  • 10 g de  coriandre moulue
  • 1 pincée d'herbes de Provence
  • 1 pincée de piment fort
  • Quelques crevettes (ma touche personnelle)


Réalisation :

Découper les blancs de seiche en cubes d'environ 2 cm de côté.
Émincer le chou.
Faire revenir les cubes de seiche 5 à 10 minutes dans une cocotte ou un wok avec un filet d'huile d'olive pour qu'ils rendent leur eau.
Réserver les cubes de seiche dans une assiette creuse et faire revenir pendant 10 minutes  le chou dans la cocotte.
Ajouter ensuite la coriandre, les herbes de Provence et les tomates avec leur jus.
Mettre une pointe de couteau de piment fort (ou quelques gouttes de tabasco).
Mélanger et laisser mijoter environ 1 heure à feu très doux.
Servir très chaud.

samedi 28 novembre 2015

Terrine de canard aux noisettes ou aux pistaches

Je possède le Companion de Moulinex, qui est très proche du Thermomix, (voir la photo des deux appareils à la fin de la recette) et je reçois de la part de Moulinex des mails avec des recettes adaptées à mon appareil. Il y a quelques jours j'ai reçu un mail avec cette recette que je me suis empressée de réaliser. Cette recette peut-être faite avec un hachoir normal.

Verdict : Très bon, bien qu'un peu sec à mon goût.





Pour 8 personnes

Préparation : 20 min
Cuisson : 1 h 15 + 1 h dans four éteint
Refroidissement : 24 heures

Ingrédients :


  • 400 g de magret de canard
  • 200 g d’épaule de veau
  • 100 g de noisettes décortiquées ou de pistaches
  • 2 échalotes
  • 5 cl de porto
  • 10 g de lardons
  • 1 œuf
  • 3 brins de persil plat
  • 1 branche de thym
  • 3 feuilles de laurier
  • 2 cuillères à café de fleur de Sel , Poivre


Réalisation :

Déposez les noisettes (ou les pistaches) dans le bol du robot muni du couteau pour pétrir/concasser et mixez en vitesse 8 pendant 10 secondes. Réservez.

Pelez les échalotes, coupez les en 4 et détachez la peau du ou des magrets. Coupez la chair du canard et le veau en dés. Dans le robot muni du couteau hachoir Ultrablade, mettez le canard et le veau puis mixez vitesse 12 pendant 20 secondes. Débarrassez puis réservez dans un saladier.

Dans le bol du robot, déposez les échalotes et le persil plat puis mixez vitesse 12 pendant 10 secondes. Ajoutez les viandes, l’œuf, le Porto, le sel et le poivre. Lancez le robot vitesse 8 pendant 30 secondes. Ajoutez les noisettes hachées et mélangez quelques instants à la spatule.

Préchauffez le four à 190°C. Déposez la peau du ou des magrets dans le fond d’un plat à terrine puis remplissez la terrine avec la préparation. Déposez la branche de thym, le laurier et fermez la terrine.

Enfournez pour 1 heure 15 min au bain marie. Au bout de ce temps, éteignez le four puis laissez la terrine à l’intérieur, porte fermée, pendant 1 heure. A la sortie du four, laissez refroidir la terrine puis placez-la au réfrigérateur au moins 1 nuit.

Servir avec une salade verte et des cornichons.







Themomix (à gauche) Companion (à droite)


mercredi 25 novembre 2015

Gâteau aux pommes de mon enfance

Ma mère nous faisait très souvent ce gâteau aux pommes qui est très bon et très moelleux.
Je l'ai un peu modifié pour qu'il soit conforme aux IG bas



Ingrédients :


  • 6 pommes épluchées et coupées en petits morceaux
  • 2 càs de farine d'orge mondé
  • 3 à 4 cas de fructose
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 4 oeufs
  • 12 càs de lait
  • 3 càs d'huile
  • rhum, calva ou vanille liquide


Réalisation :

Mélanger tous les ingrédients. Mettre les pommes coupées en petits morceaux dans un plat beurré, verser dessus la préparation et mettre au four pendant 30 min th 5 ou 6. J'adore ce gâteau qui est moelleux.

Comme vous le voyez, il n'y a pas plus simple et cela fait un bon dessert, rapide.



dimanche 22 novembre 2015

Gâteau au café et aux noisettes

J'ai testé pour Noël ce gâteau, je ne sais pas encore si c'est celui que je ferais, mais que c'est bon. Difficile de résister à en reprendre une part, mais nous avons résisté .....



Verdict : Super moelleux, un bon goût de café, bien qu'il y est beaucoup d'extrait de café, ce n'est pas trop fort. Mon fils qui n'aime pas le café, a aimé le gâteau.

Une recette de recettesdumonde




Ingrédients :

Génoise au café :

  • 75 g de fructose
  • 5 oeufs
  • vanille en poudre
  • 1 pincée de sel fin
  • 1 cuillerée à café d’extrait de café
  • 150 g de farine d'orge mondé
  • 75 g de beurre ou d'huile

Sirop :

  • 75 g de fructose
  • 30 cl d’eau
  • 1 cuillerée à soupe d’extrait de café

Crème au café et aux noisettes :

  • 1/4 de l de lait
  • 1/4 de gousse de vanille
  • 3 jaunes d’oeufs
  • 40 g de fructose
  • 20 g de crème d'orge
  • 2 cuillerées à soupe d’extrait de café
  • 125 g de noisettes décortiquées, mondées et hachées

Décor :

  • quelques noisettes
  • sucre glace de fructose


Réalisation :

La veille, préparer la génoise au café :

Beurrer un moule à manqué de 26cm de diamètre au pinceau avec du beurre fondu. Poser un disque de papier sulfurisé au fond du moule et bien le beurrer également. (ou prendre un moule à manqué en silicone)

Préchauffer le four (thermostat 5 – 200°C)

Dans un saladier (prendre un assez grand saladier) placé au bain-marie sur feu doux, fouetter le fructose, la vanille liquide, le sel et les œufs 1 minute au fouet électrique.

Hors du feu, continuer à fouetter 5 minutes à grande vitesse, puis 10 minutes à petite vitesse jusqu’à ce que la masse triple de volume et forme un beau ruban. Incorporer alors l’extrait de café et fouetter 2 minutes pour bien le répartir.

Verser la farine tamisée en pluie à la surface de la pâte, puis mélanger très délicatement à la spatule. (bien mélanger car la farine à beaucoup de mal à s'incorporer) Incorporer enfin, tout aussi délicatement, le beurre juste fondu.

Verser la pâte dans un moule, sans dépasser les 2/3 de la hauteur, puis enfourner à mi-hauteur et laisser cuire 30 minutes.

Démouler sur une grille juste au sortir du four et laisser en attente jusqu’au lendemain.

Le jour même, préparer le sirop :

Faire bouillir le sucre et l’eau pendant 5 minutes, incorporer l’extrait de café et réserver.

Préparer la crème au café et aux noisettes :

Faire chauffer le lait dans une casserole avec la vanille fendue dans le sens de la longueur et raclée.

Fouetter les jaunes d’oeufs et le fructose jusqu’au blanchiment. Ajouter la crème d'orge, puis le lait chaud vanillé en remuant doucement. (retirer la gousse de vanille)

Reverser dans une casserole, laisser cuire jusqu’à épaississement sans cesser de fouetter à la spatule.

Retirer aussitôt du feu et parfumer avec l’extrait de café, puis les noisettes hachées.

Montage du gâteau :

Couper la génoise en 3 tranches horizontales. (je n'ai pas réussi à le couper en 3 !!! donc je l'ai coupé en deux.)

Étaler une partie de la crème sur la tranche de base (préalablement imbibée de sirop au café), superposer une autre tranche (l'imbiber aussi avec du sirop), étaler à nouveau de la crème, puis poser le dernier disque sur le gâteau que vous devez aussi imbiber de sirop. (il faut qu'ils vous reste la valeur de 2 càs de crème pour le décor)

Étaler la crème restante au centre du gâteau et disposer quelques noisettes entières.

Garder au frais juqu’au moment de servir.

Saupoudrer de sucre glace de fructose juste avant la dégustation.





Steaks de haricots rouges (steaks végétariens)

Une recette du site nomagacuisine, que nous avons beaucoup apprécié.

A la première bouchée, on est surpris par le goût et par la texture, mais au fur et à mesure que l'on mange, wahouuu, c'est vraiment très bon. Il n'y a que mon mari qui a trouvé ça bof bof, par contre mon fils en a repris un deuxième !!!!
Comme quoi les goûts et les couleurs !!!!

Je les ai servis avec une sauce tomate maison et des pâtes complètes. Nomagacuisine dit que l'on peu s'en servir pour faire un hamburger végétarien.





Ingrédients pour 3 à 4 steaks :


  • 250 gr de haricots rouges en boite (soir), ou haricots rouges cuit maison pour le midi.
  • 1 gousse d'ail
  • 1 oignon
  • 1 càs de graines de chia
  • 2 càs de farine d'orge mondé (midi)  ou complète (soir)
  • 3 càs de chapelure de wasa
  • sel, poivre
  • persil, coriandre



Réalisation :

Si vous choisissez des haricots rouges secs, n'oubliez pas de les faire tremper la veille, et de les cuire avant de commencer la recette.

Éplucher l'ail et l'oignon. Mettre le tout dans un mixeur, ajouter les graines de chia, la farine choisie, le sel, et le  poivre, un peu de persil et de coriandre. Mixer le tout.

Ajoutez les haricots rouges et un peu d'eau (j'ai mis le jus des haricots), mixez à nouveau.

Terminez par la chapelure de wasa et mixer bien le tout, jusqu'à une pâte un peu consistante.

Si c'est trop épais rajoutez un peu d'eau (ou de jus des haricots) mais la consistance doit être assez compacte afin de pouvoir former les steaks.

Attendre pendant 10 minutes que les graines de chia gonflent et jouent leur rôle de liant.

Formez les steaks (en mouillant vos mains, cela évite de coller, et les "steaks" sont plus lisses) et faites les cuire dans une poêle chaude avec un peu de matière grasse.

Servez avec des féculents et des légumes, l'association légumineuses/féculents vous apportera toutes les protéines végétales dont vous avez besoin.






Croquettes de chou-fleur au parmesan

Je ne sais plus du tout ou j'ai trouvé cette recette, mais c'est facile à faire, et c'est très bon. Même le mari qui n'est pas légumes en a repris. Par contre la prochaine fois que j'en ferais je rajouterais des épices car j'ai trouvé que c'était un peu fade



Pour une dizaine de croquettes

Ingrédients :


  • 1/2 chou fleur
  • 1 œuf
  • 1/2 oignon pelé et ciselé
  • 25 g de fromage de Comté râpé
  • 25 g de parmesan râpé
  • 30 g de chapelure de wasa
  • 1 demi bouquet de ciboulette
  • Sel
  • Huile d'olive



Réalisation :

Prélevez les bouquets de votre demi chou-fleur.
Faites cuire les bouquets dans de l'eau bouillante salée ou à la vapeur, jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Égouttez et versez-les dans un bol. Écrasez-les à la fourchette ou à l'aide d'un presse purée.
Préchauffez votre four à 190°C.
Ajoutez le demi oignon pelé et émincé finement.
Ajoutez la chapelure de wasa et mélangez.
Ajoutez le fromage de Comté râpé.
Ajoutez le parmesan fraîchement râpé et un peu de sel.
Ajoutez un œuf et mélangez bien.
Ciselez la ciboulette à l'aide d'une paire de ciseaux au dessus du bol et mélangez. Goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement.
Formez une dizaine de croquettes avec vos mains. Mouillez vous les mains régulièrement, afin de faire des croquettes lisses. Déposez-les au fur et à mesure sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson.
Badigeonnez les croquettes avec de l'huile d'olive puis enfournez pour une quinzaine de minutes, retourner à mi-cuisson jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées. Servez tiède avec une petite sauce.

mercredi 18 novembre 2015

Flan de légumes, son d'avoine et saucisses de poulet

Une petite recette de fourchette et bikini,  bien sympa, que j'ai légèrement améliorée avec des saucisses !!!
Bien pratique pour emporter, si le midi on mange à la gamelle. Peut se manger froid ou chaud.


Il manque la part que mon fils a pris pour son repas de midi !!!

Ingrédients :

400 g de légumes au choix coupés en julienne (frais ou surgelés) (j'ai mis du chou-fleur, des épinards et des poivrons)
4 oeufs
20 cl de crème liquide légère ou crème de soja
1 à 2 cuillères à soupe de son d’avoine
2 cuillères à soupe de fromage râpé  (emmental, parmesan, comté ...)
1 cuillère à café de thym (j'ai mis des herbes de Provence)
sel, poivre
saucisses de poulet (facultatif)


Réalisation :

Préchauffez le four à 180°C.

Faites cuire les légumes frais ou décongelés dans une casserole remplie d'eau bouillante jusqu'à ce qu'ils soient tendres.

Quand ils sont cuits, égouttez-les et réservez-les de côté.

Dans un récipient, fouettez les oeufs avec le son d’avoine, la crème, le fromage, le thym, du sel et du poivre.

Ajoutez à la préparation les légumes tiédis, en mélangeant bien. (et les saucisses si vous en mettez)
Versez la préparation dans des moules (type à muffins) en silicone et enfournez pendant 35 minutes.

(J'ai versé la préparation dans un moule en silicone carré, plus facile à emporter dans une boite pour le repas de midi.)

Dégustez tiède ou froid avec une salade verte.
Je pense que chaud avec une bonne sauce tomate maison, ça doit être divin.