mercredi 30 septembre 2015

Cocotte d'ananas meringuées

La recette originale parle de mousse d'ananas, mais pour moi ça ne ressemble absolument pas à une mousse, ce qui n'empêche que c'est vraiment délicieux. Pas trop sucré puisqu'au total pour les 3 cocottes il n'y a que 3 càs de fructose.

Recette trouvée sur cuisine az



Pour 3 ou 4 cocottes.

Ingrédients :


  • 1 ananas de taille moyenne
  • 1 c. à soupe de rhum
  • 2 à 3 blancs d'oeufs (j'en ai fait 3 pour mes 3 cocottes, et il m'en restait)
  • 3 c. à soupe de fructose
  • 1/2 citron


Réalisation :

Épluchez l'ananas en enlevant soigneusement tous les petits yeux et détaillez la chair en cubes.
Faites cuire ces cubes avec le jus de citron, le rhum et 2 c. à soupe d’édulcorant pendant 30 min.

Laissez refroidir la compote. (chez moi ce n'est jamais devenu une compote !!!)

Préparez la meringue :

Battez doucement les blancs en neige, puis au fur et à mesure que les blancs montent, ajoutez progressivement le reste d’édulcorant.Fouettez jusqu'à ce que les blancs soient bien fermes et aient doublé de volume.


Mettre les ananas qui ont légèrement caramélisé dans la cocotte et recouvrir avec la meringue.

Faites gratiner sous le gril pendant 6 à 8 min.

Une fois le dessus bien doré, retirez du gril (l'intérieur doit cependant rester moelleux.)
Servez tiède ou froid.



dimanche 27 septembre 2015

Tarte aux prunes jaunes sur crème d'amande

J'ai acheté quelques prunes jaunes cette semaine, et là certaines commençaient à être mûres, donc avec j'ai fait cette tarte trouvée chez eryn folle cuisine.

Verdict : Très bonne, pas trop sucrée, pour moi le fond de tarte était un peu trop sec, dommage. Peut-être l'ai-je fait trop cuire ?




Ingrédients :

Pour la pâte :

  • 190 g de farine d'orge mondé
  • 10 càs de poudre d'amande (soit environ 100 g)
  • 125 g de yaourt nature brassé (j'ai mis du fromage blanc)
  • 1 oeuf
  • 10 g de sucre glace de fructose


Pour la garniture :

  • 60 g de petit suisse (j'ai aussi mis du fromage blanc)
  • 50 g de poudre d'amande
  • 25 g de fructose
  • 50 g de pignons
  • 1 oeuf
  • 1 belle càs de miel d'acacia
  • 1 càs de Muscat (j'avais du Muscat de Noël qui me restait et qui n'est pas trop top à boire, donc c'est l'occasion de le finir !!!)
  • 4-5 prunes jaunes


Réalisation :

Préparer la pâte :

Mélanger la farine avec les amandes en poudre et le sucre glace de fructose, creuser un puits au centre. Y ajouter l'oeuf et le fromage blanc, tout mélanger jusqu'à ce que la consistance soit homogène. Former une boule et réfrigérer une petite heure en couvrant votre saladier.



La sortir avant de préparer la garniture pour quelle soit plus facile à étaler.

Préparer la garniture : 

Battre le fromage blanc avec le fructose. Y ajouter les amandes en poudre et l'oeuf, rebattre. Incorporer ensuite le miel, le Muscat (si vous en mettez) ainsi que la moitié des pignons (25 g) , bien mélanger.


Préchauffer le four à 180°C. 

Étaler la pâte à la main dans le moule à tarte. Piquer légèrement le fond avec une fourchette. 



Verser la crème d'amandes et de pignons dessus, en étalant bien. 



Répartir dessus des lamelles de prunes jaunes préalablement lavées et dénoyautées puis parsemer des 25 g restants de pignons.



Enfourner à 180°C pendant 40 minutes. Laisser tiédir et démouler.




samedi 26 septembre 2015

Echalotes confites

Une recette que je devais faire la semaine dernière pour accompagner mes magrets de canard, mais au moment de les faire je me suis aperçue que je n'avais pas d'échalotes !!!!

Une recette trouvée chez cuisinons les légumes.

Dans la recette ils disent qu'il faut 20 min de cuisson, bizarrement il m'a fallu presque 1 heure !!!!

Verdict : J'ai trouvé ça très bon, alors que je n'aime pas vraiment les échalotes crues, mon mari a bien aimé aussi, quand à mon fils comme d'habitude il n'a pas voulu goûter !!!




Ingrédients :


  • 500 g d'échalotes (je n'en ai mis que 250 g c'est tout ce que j'avais mais c'était suffisant)
  • 1 cuillère à soupe de fructose
  • 30 g de beurre
  • sel et poivre
  • Du liquide au choix (bouillon de volaille, vin blanc ou rouge, cidre ect....)



Réalisation :


Épluchez les échalotes.
Disposez-les entières, avec le beurre, dans une casserole ou une cocotte.
Faites-les colorer à feu moyen en les tournant sans cesse.
Saupoudrez de sucre, laissez caraméliser à feu doux.


Recouvrez du liquide choisi Salez. Poursuivez la cuisson à découvert jusqu’à évaporation complète.



Les échalotes confites sont délicieuses avec un filet de bœuf, une volaille rôtie, un poisson…


Ces échalotes confites peuvent également être servies froides, en amuse-bouches. Elles révèlent alors toute leur saveur douce et parfumée.

Je les ai servie avec un poulet rôti et des galettes de panisse.



mardi 22 septembre 2015

Croquettes de pois chiche et d'aubergine

Une petite recette facile à faire mais un peu longue (le temps de trempage des pois chiche et leur temps de cuisson), ces croquettes nous on servi de pain ce soir avec du jambon blanc et de la salade verte. Une recette trouvée chez ptit chef.

Verdict de la famille : Tu peux en refaire parce que c'est bon !!!!




Pour 6 à 8 croquettes

Ingrédients :


  • 100 g de pois chiches secs
  • 2 oignons
  • une aubergine
  • 2 cuillères à café d'ail séché en lamelle
  • 3 cuillères à soupe de farine de pois chiche
  • 2 cuillères à soupe de persil lyophillisé



Réalisation :

Etape 1: Faire tremper les pois chiches dans de l'eau pendant toute une journée.

Le lendemain, égoutter les pois chiches, les mettre dans une casserole d'eau salée, couvrir, porter à ébullition et laisser bouillir doucement pendant deux heures.
Égoutter, mixer les pois chiches avec les oignons.

Etape 2: Faire tremper l'ail séché dans un petit bol avec une cuillère à soupe d'eau pour le réhydrater.


Etape 3: Couper l'aubergine en deux dans le sens de la longueur, la faire cuire 5 minutes à puissance maximale au four à micro-ondes. (ou au four traditionnel si vous préférez, mais je ne connais pas le temps de cuisson)

Etape 4: Gratter la chair de l'aubergine avec une cuillère, la mixer avec les pois chiches.

Ajouter l'ail et son eau de réhydratation, mixer à nouveau jusqu'à obtention d'une pâte presque lisse.

Etape 5: Ajouter progressivement la farine de pois chiche jusqu'à ce que la pâte se tienne suffisamment pour pouvoir former des boulettes. (j'ai mis la pâte dans un saladier et j'ai mélangé la farine cuillère par cuillère avec une maryse, jusqu'à ce que la pâte soit bien pour faire des boulettes, sinon ajouter une cuillère supplémentaire de farine de pois chiche)

Ajouter le persil et bien mélanger.

Etape 6: Préchauffer le four à 200°C.

Etape 7: Former des boulettes de pâte et les aplatir légèrement avec la paume de la main sur une plaque à pâtisserie en silicone.

Enfourner à 200°C pour 40 minutes.

Pas dit dans la recette d'origine mais penser à retourner les croquettes à mi-cuisson

(j'avais doublé les quantités et il m'en reste pour demain)


 Avant cuisson sur mes 2 plaques de four



dimanche 20 septembre 2015

Poissons panés aux graines, cuit au four

Une super recette qui ne contient pas beaucoup de gras trouvée chez les petits pois.

Verdict : Tout le monde a aimé, même si le fiston a dit que c'était pas ça du poisson pané, normalement il est orange !!!! Mais il a aimé quand même !!!!





Pour 2 personnes

Ingrédients :


  • 2 filets de poissons  (lieu, dos de cabillaud)
  • 2 c. à soupe de graines de sésame
  • 2 c. à soupe de graines de lin
  • 2 c. à soupe de chapelure
  • 1 c. à soupe d’amandes, mixées grossièrement
  • 2 c. à soupe de persil
  • jus de citron
  • huile d’olive


Réalisation :

Mélanger l'huile d'olive avec le citron, et badigeonner les filets de poisson avec un pinceau.


Mélanger ensemble toutes les graines, poudre d'amande et persil, puis passer les morceaux de  poissons dans le mélange, et les disposer dans un plat huilé (je n'ai pas huilé mon plat).

 Laisser cuire 10 minutes au four à 180°. (j'ai fait cuire plus longtemps car mes dos de cabillaud étaient épais)

 Servir immédiatement.

J'ai pu paner 4 beaux morceaux de dos de cabillaud avec la quantité indiquée.


panure avant cuisson

Namandier aux framboises

Une recette trouvée sur la page FB du groupe Companion  (le Companion est un robot culinaire comme le Thermomix et fait quasiment la même chose, je possède le Companion)



Il a un peu trop cuit sur le dessus, je l'ai oublié dans le four !!!


Ingrédients :


  • 4 oeufs
  • 200 g de poudre d'amandes
  • 80 g de fructose
  • 80 g de beurre (ou de margarine, éventuellement de l'huile d'olive)
  • Ajouter quelques poignées de framboises surgelées (facultatif)


Réalisation :

Faire fondre le beurre au M.O

Dans un saladier, mettre la poudre d'amande, les oeufs, le fructose et verser le beurre refroidi.

Bien mélanger.

Ajouter éventuellement des framboises (ou autres fruits) et mélanger à nouveau délicatement.

Verser le tout dans un moule beurré (ou en silicone) et mettre au four th 200° pendant 20 à 30 min (tout dépend de votre four)

Servir à température ambiante.

Ce dessert est très léger.






Magret de canard aux figues

Petite recette sympa, une autre façon de manger les magrets, trouvée sur fourchette et bikini

Nous avons beaucoup aimé, la preuve il ne reste rien



Pour 2 ou 3 personnes

Ingrédients :


  • 2 ou 3 magrets de canard
  • 8 figues fraîches
  • 30 cl de vin blanc sec
  • 30 cl de fond de volaille
  • 2 échalotes confites (pas fait car je n'avais pas d'échalotes !!!!)
  • 2 c. à soupe de vinaigre de framboises
  • 60 g de beurre allégé
  • sel, poivre



Réalisation :

Quadrillez la peau des magrets à l'aide d'un couteau puis salez-les.
Faites griller à sec les magrets dans une poêle.

Sortir les magrets et les déposer dans une assiette, vider dans un récipient l'excès de gras.


Déglacez le vinaigre de framboises et mouillez avec le vin blanc.


Ajoutez 1 petite c. à café de poivre et laissez réduire de moitié.

Versez ensuite le fond de volaille et laissez cuire 15 minutes.








Ajoutez le beurre et mélangez au fouet.









Nettoyez et fendez les figues en quatre.
Passez-les au gril du four pendant 1-2 minutes.

(Les miennes ne sont pas trop grillées, mon four ne veut plus griller !!!)
(Sur la photo c'est avant le passage au four, j'ai oublié de la faire après)



Dressez les magrets sur une assiette entourés de figues et d'échalotes confites.
Nappez les magrets avec la sauce au vin blanc et servez sans attendre.


Ma table de cuisson est bien grasse à cause de la cuisson des magrets !!!!


vendredi 18 septembre 2015

Velouté de carotte et toasts de panisse au cumin

Un super velouté trouvé chez la vie claire, que tout le monde a aimé, même le mari qui d'habitude ne mange pas de carottes !!!

C'est la première fois que je ne fais pas ma panisse, j'ai acheté a ma bio-coop un rouleau de panisse et bien franchement c'est vraiment bon et pour faire des tranches bien ronde c'est beaucoup plus esthétique que celles que je fais d'ordinaire.



Pour 4 personnes :

Ingrédients :

Velouté de carottes

  • 600 g de carottes
  • 1 petit oignon
  • 80 cl d'eau
  • 50 g de flocons de pois chiche
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • 1 cuillère à café de cumin moulu
  • graines de sésame
  • sel


Toasts de panisse :

  • 1 rouleau de panisse bio si possible
  • graines de cumin



Réalisation : 

Velouté de carottes : 



Éplucher les carottes et l'oignon. Couper les carottes en rondelles et émincer l'oignon.

Mettre le tout dans un faitout a fond épais avec 80 cl d'eau. Mettre à cuire pendant 15/20 min.

Au bout de ce temps, saler et ajouter les flocons de pois chiche. Remettre à cuire 10/15 min.

Verser le tout dans un blinder, ajouter les 2 càs d'huile d'olive et le cumin moulu.

Mixer et reverser l'ensemble dans le faitout (j'ai rajouté un peu d'eau car le velouté était trop épais à mon goût) maintenir au chaud le temps de faire les toasts.

Toasts de panisse :


Ouvrir le rouleau de panisse (attention il y a un peu d'eau qui sort du paquet !!!), et essuyer celui-ci avec du papier absorbant. Couper des rondelles (j'en ai fait 15 dans un rouleau).

Versez 2 à 3 cuillères à soupe d'huile dans une poêle et faire chauffer à feu pas trop fort. Déposer avec précaution vos rondelles de panisse dans la poêle et laisser dorer la première face. Retourner et parsemer de quelques graines de cumin. Mettre a égoutter sur un papier absorbant. Recommencer jusqu'à épuisement des rondelles.


Servir le velouté de carotte accompagné de ses toasts. Vous pouvez mettre des graines de sésame et du persil sur le dessus du velouté.






lundi 14 septembre 2015

"Mousse" au chocolat au chou-fleur

Non non je ne suis pas tombée sur la tête, j'ai trouvé cette recette sur le blog de bowl and spoon, et j'ai voulu essayer, j'aime goûter des choses nouvelles et franchement c'est bon, pas assez sucré pour moi (la prochaine fois je mettrais un peu plus de sucre de coco), on sent un tout petit peu le goût du chou-fleur ou alors je l'ai senti parce que je savais qu'il y en avait dedans, je ferais goûter ce soir au reste de ma famille sans rien leur dire.




Pour 2 ou 3 ramequins

Ingrédients :


  • 350 g de chou-fleur (poids paré)
  • 30 g de cacao en poudre ssa
  • 15 à 30 g de sucre de coco (suivant que vous aimez plus ou moins sucré)
  • 2 g d'agar-agar
  • 50 ml de lait 1/2 écrémé ou lait végétal



Réalisation :

Laver le chou-fleur et le détailler en fleurettes. (ou comme moi quelques fleurettes congelées)

Cuire à la vapeur ou à l'eau bouillante non salée jusqu'à ce que le chou-fleur soit très tendre.

Placer dans un mixeur.

Mettre le lait froid et l'agar-agar dans une casserole, délayer bien l'agar-agar et porter à ébullition 1 min en remuant.

Verser sur le chou-fleur, et mixer comme il faut pour réduire en purée.

Ajouter le cacao et le sucre de coco, mixer à nouveau pour obtenir une préparation lisse et aérienne.

Répartir dans des ramequins, laisser refroidir avant de mettre au réfrigérateur pour une heure minimum.

Déguster bien frais.






Une bonne façon de manger des légumes sans que personne ne le sache !!!! et surtout un dessert sans oeuf, sans matière grasse et avec des fibres...

dimanche 13 septembre 2015

Poire amandine en papillote

Ce midi j'avais fait un dessert comme tous les dimanches, des muffins pistache/café coeur de chocolat, que nous n'avons pas réussi à manger tellement c'est mauvais !!!! Le café rend l'ensemble très amer, et la pâte du gâteau était très pâteuse, alors pour me rattraper j'ai fait un petit dessert vite fait pour ce soir.

Recette trouvée chez bergamote family, là au moins nous nous sommes régalés.






Pour 1 personne

Ingrédients :


  • une poire (pas trop mûre)
  • une cuillère à café de poudre d'amande
  • une cuillère à café ou moins de miel d'acacia


Réalisation :

Éplucher, épépiner et couper en lamelle la poire. Disposer les lamelles sur une feuille de papier aluminium.
Ajouter la poudre d’amande et le miel.
Fermer la papillote et faire cuire à la vapeur pendant 20 minutes (moins si vos poires sont très mûres) ou au four.
Ouvir la papillote et transvaser le contenu dans une assiette.
J'ai servi ces papillotes avec ma pâte à tartiner que je venais de faire pour demain matin (tout ne rentre pas dans mes pots !!!) et là il ne reste rien !!!



dimanche 6 septembre 2015

Tarte aux prunes à la crème de pistache

Recette trouvée chez atelier des chefs, j'ai seulement modifié la pâte à tarte utilisée (recette d'origine : pâte feuilletée)



Après cuisson


Verdict : Super bon, la pâte sablée est vraiment une merveille, un peu friable, le seul petit soucis, cest que mon huile d'olive était un peu trop fruitée, on la sent beaucoup dans la pâte. La prochaine fois je mettrais une huile d'olive beaucoup moins fruitée.

Ingrédients :

Pâte sablée :
  • 215 g de farine d'orge mondé
  • 65 g de poudre d'amande
  • 15 cl d'huile d'olive
  • 50 à 100 g de fructose (je n'ai mis que 50 g)
  • 1 oeuf
  • 1 pincée de sel


Crème pistache :
  • 2 oeufs
  • 50 g de fructose
  • 40 g de farine d'orge mondé
  • 100 g de pistache en poudre
  • 100 g de beurre ou de purée d'amande (j'ai mis le beurre car plus de purée d'amande !!!)
  • 5 ou 6 grosses prunes rouge


Réalisation :

Allumer votre four à 180°

Pâte sablée :

Mélanger ensemble tous les ingrédients jusqu'à ce que cela forme une boule.

Étaler cette pâte dans votre moule à tarte (je le fais à la main) ou bien étaler là entre deux feuilles de papier cuisson.

Mettre au four pour une dizaine de minute afin de précuire votre pâte, laisser refroidir.

La crème pistache : 



Travailler le beurre (ou margarine) en pommade, ajouter le fructose et mélanger, ajouter ensuite les oeufs un à un et bien mélanger.

Ajouter enfin, la farine d'orge mondé et la poudre de pistache. Bien mélanger pour éviter les grumeaux.




Finition : 



Lorsque votre fond de tarte est refroidi, étaler dessus la crème de pistache, disposer dessus les prunes rouges préalablement lavées et essuyées, et coupées en 8 morceaux.

Enfourner votre tarte 20/30 min (tout dépend de votre four) à 200/220°



Laisser refroidir avant de démouler.

Vous pouvez éventuellement la décorer à la sortie du four de quelques pistaches concassées.






mardi 1 septembre 2015

Dos de cabillaud au four

Une superbe recette pour un soir, si servie avec du riz basmati, ou le midi si servie avec du riz sauvage.

Recette trouvée chez Chef Simon.

Verdict : Un vrai régal. Tout le monde a aimé.



Pour 4 personnes

Ingrédients :


  • 4 morceaux de dos de cabillaud (ou 2 gros que vous coupez en deux)
  • 4 tomates ou 1/2 boite de tomates concassées
  • 4 à 6 petites courgettes
  • 4 gousses d'ail
  • 1 ou 2 oignons
  • 2 échalotes
  • 2 càs d'huile d'olive
  • un petit de pot de tapenade (j'avais un reste de tapenade à la lavande, que ma fille avait ramené de Lyon)
  • sel, poivre



Réalisation :

Laver les courgettes et les tailler en bâtonnets, les faire sauter dans une poêle avec de l'huile d'olive, pendant quelques minutes jusqu'à coloration, mettre l'ail écrasé, laisser cuire encore quelques instants.

Débarrasser dans un plat allant au four.

Épépiner et couper les tomates en petits dés (ou utilisé des tomates concassées en boite) les faire revenir dans la poêle qui a servi aux courgettes, il reste suffisamment d'huile pour cela. Ajouter un peu de thym (facultatif).

Pendant ce temps, émincer très finement les oignons et échalotes, les mettre à suer dans une poêle légèrement huilée, bien mélanger et couvrir jusqu'à ce que cela devienne fondant et légèrement coloré.

Ajouter alors cette purée d'oignons/échalotes à la poêle contenant les tomates, ainsi que la tapenade, un peu d'ail haché cru et bien mélanger le tout. Sortir du feu.

Poser les pavés de cabillaud sur les bâtonnets de courgettes, saler et poivrer.

Déposer votre mélange tomates, oignons, tapenade sur le dessus des dos de cabillaud.

Couvrir votre plat d'une feuille de papier aluminium et mettre au four à 200/220° pendant 20 min environ (tout dépend de l'épaisseur de votre poisson)

Servir avec du riz basmati ou sauvage.


Avant cuisson


Après cuisson


Oeufs cocottes au Saint-Félicien

Une petite recette sympa pour inaugurer mon nouveau blog.

Recette trouvée sur les gralettes.





Je l'ai un peu modifié mais c'est un régal.

Pour une personne

Ingrédients :


  • 1/4 de Saint Félicien
  • 1 oeuf 
  • 1 càs de crème fraiche 
  • persil
  • sel et poivre



Réalisation :

Mettre votre four à chauffer th 180°

Mettre dans la cocotte 1/4 du Saint Félicien, ajouter une cuillère à soupe de crème fraîche, du sel et du poivre.



 Enfourner pour 20 minutes. Sortir du four et mélanger.



.Casser un oeuf dans la cocotte.(comme c'est bien chaud, le blanc prend vite)



Remettre au four à 250° pendant 4 à 6 min. Tout dépend comment vous aimez le jaune, cuit, bien cuit ....



Peut se manger à la petite cuillère !!!, ou avec des mouillettes de pain PL.



Je l'ai servi avec des brocolis, et j'ai versé le reste de ma cocotte dessus, wahouuuu un vrai régal.

On peut rajouter dans la cocotte, quelques petits morceaux de champignons frais, des tomates cerises coupées en 2, de l'oignon, de l'ail, de la ciboulette, du persil ....


Le Saint Félicien :

Le Saint-Félicien est un fromage originaire des hauts plateaux ardéchois et plus particulièrement du village de Saint-Félicien. C'est un proche cousin du saint-marcellin.
Toutefois, il ne faut pas le confondre avec le Saint-Félicien produit dans la région sud de Lyon. Ce sont bien les producteurs ardéchois qui sont à l'origine de ce fromage. Mais ces derniers n'ont pas protégé l'appellation de ce fromage. C'est pour cela que des fromageries de la Drôme, de l'Isère et du Rhône ont pu se l'approprier. (source : wikipédia)