dimanche 22 novembre 2015

Croquettes de chou-fleur au parmesan

Je ne sais plus du tout ou j'ai trouvé cette recette, mais c'est facile à faire, et c'est très bon. Même le mari qui n'est pas légumes en a repris. Par contre la prochaine fois que j'en ferais je rajouterais des épices car j'ai trouvé que c'était un peu fade



Pour une dizaine de croquettes

Ingrédients :


  • 1/2 chou fleur
  • 1 œuf
  • 1/2 oignon pelé et ciselé
  • 25 g de fromage de Comté râpé
  • 25 g de parmesan râpé
  • 30 g de chapelure de wasa
  • 1 demi bouquet de ciboulette
  • Sel
  • Huile d'olive



Réalisation :

Prélevez les bouquets de votre demi chou-fleur.
Faites cuire les bouquets dans de l'eau bouillante salée ou à la vapeur, jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Égouttez et versez-les dans un bol. Écrasez-les à la fourchette ou à l'aide d'un presse purée.
Préchauffez votre four à 190°C.
Ajoutez le demi oignon pelé et émincé finement.
Ajoutez la chapelure de wasa et mélangez.
Ajoutez le fromage de Comté râpé.
Ajoutez le parmesan fraîchement râpé et un peu de sel.
Ajoutez un œuf et mélangez bien.
Ciselez la ciboulette à l'aide d'une paire de ciseaux au dessus du bol et mélangez. Goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement.
Formez une dizaine de croquettes avec vos mains. Mouillez vous les mains régulièrement, afin de faire des croquettes lisses. Déposez-les au fur et à mesure sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson.
Badigeonnez les croquettes avec de l'huile d'olive puis enfournez pour une quinzaine de minutes, retourner à mi-cuisson jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées. Servez tiède avec une petite sauce.

2 commentaires :

  1. en effet facile à faire et apparemment délicieux. j'essaierais à mon retour

    RépondreSupprimer
  2. Super recette, faite ce soir avec une belle salade verte..... On s'est régalé. Merci Saze. Je la mets sur mon blog... Bises.

    RépondreSupprimer

PENSER A CLIQUER SUR "M'INFORMER" POUR VOIR LA RÉPONSE A VOTRE COMMENTAIRE

CLIQUER SUR "RÉPONDRE" LORSQUE VOUS VOULEZ RÉPONDRE A UN COMMENTAIRE